Côté Cours

Apprendre et progresser

Prendre vos mesures

Formaliser le niveau du stagiaire et définir une grille de progression à l’aide de tests écrits. Concevoir la suite à partir d’un entretien individuel d’une quinzaine de minutes.

Tout part de vous, stagiaire. C’est à votre écoute que nous concevons votre stage, sa durée, sa fréquence, son contenu, le casting et les supports de cours. Nos critères sont simples, parce qu’essentiels.

Votre niveau : aisance générale, bases syntaxiques, vocabulaire, compréhension et expression ;

Vos besoins professionnels : ce que votre entreprise et vous-mêmes attendez du stage (spécificités et lexique professionnels, critères de satisfaction…) ;

Votre disponibilité : à quel rythme peut-on bâtir le stage, avec quelle fréquence est-il souhaitable de travailler ?

Vos aspirations personnelles : ce que vous attendez de l’anglais (comprendre ? voyager ? lire ? converser ?), l’énergie que vous êtes prêt(e) à y consacrer, vos « trajets naturels » vers une langue étrangère (média, thèmes, mise en situation...) ;

Votre « relation à l’anglais », vos blocages, timidités et réticences, qu’il s’agira évidemment de contourner, d’apaiser et pourquoi pas d’effacer ! 

Façonner votre stage

Dans les 48 heures qui suivent les entretiens, nous adressons une proposition en trois dimensions :

Le cahier des charges financier, chronologique, thématique et stratégique de l’action de formation ;

La dynamique de groupe : homogénéité et complémentarité, équilibre entre le tronc commun du stage et les besoins individuels ;

Le parcours individuel.

Cette proposition recouvre

Le volume d’heures qui nous semble nécessaire pour atteindre les objectifs. Hormis dans le cas de mises à niveau intensive, 20 heures sont un minimum, 30 heures un standard.

Les principes de contenu de l’enseignement et les supports envisagés. Ce qui prime au fil du stage, ce n’est pas de « tenir » le programme mais de permettre au stagiaire de progresser. On adapte, on module, on recentre...

 

URGENCE ? MISE À NIVEAU INTENSIVE !

Inter vention dans un séminaire, négociation internationale,

prospection dans 10 jours à Londres ou Hanoï...

Vous devez être au point et avez besoin d’une formation aussi

intense que ciblée. Schwa vous propose dans les 24 heures

un programme spécifique.

 

Le seul point commun à nos stagiaires c’est qu’ils sont, que vous êtes adultes et actifs. Votre temps est précieux. Votre capacité d’assimilation et de mémorisation n’est plus la même qu’au collège, mais votre maturité vous permet de synthétiser plus rapidement, de trier avec plus de sûreté l’essentiel de l’accessoire. C’est à partir de ce constat que nous avons défini les principes de notre enseignement.

 

Instaurer la confiance

La plupart des stagiaires n’a pas confiance en ses capacité en langue étrangère. C’est pourquoi on travaille l’écoute et la parole. Parler, parler, parler. Parce que celui qui se tait ne fera jamais de fautes, ni de progrès. Et parce que c’est en parlant qu’on s’aperçoit qu’on n’était pas si mauvais que ça.

 

... pour mieux en reculer les limites !

 

Sitôt que le stagiaire est en confiance... il est urgent de le mettre en difficulté ! Mise en situation, changement de contexte, l’essentiel est que la confiance ne tourne pas au confort. 

Encourager l’autocorrection 

On évite d’interrompre le stagiaire. Pour ne pas le décourager de parler mais aussi et surtout pour ne lui demander qu’en fin de phrase de reconsidérer si celle-ci est correcte. Conjugaison erronée, carence de vocabulaire ou faux amis seront d’autant mieux évités à l’avenir que le stagiaire aura su les comprendre et corriger lui-même.

... et le travail personnel 

Exercices de grammaire, textes à lire, à préparer ou rédiger, d’une séance l’autre : le travail personnel (« les devoirs » !) est essentiel. Celles et ceux dont l’emploi du temps est décidément trop dense doivent a minima relire leurs notes et consigner leur nouveau vocabulaire dans un carnet.

Soigner les fondations

Les bases et encore les bases. 80% des progrès accomplis au cours du stage le seront sur la grammaire, la conjugaison, les choix syntaxiques. Dit comme cela, ça semble bien aride et c’est pourtant naturellement que la mise à niveau s’opère.

... et l’implication

La maîtrise des bases permet de comprendre l’autre et d’éviter les pièges de la traduction littérale (le terrible « mot-à-mot » !). Le trajet vers cette maîtrise est volontairement tortueux : il passe par les centres d’intérêt du stagiaire, il traverse de nombreux paysages, des manuels aux sources documentaires ou journalistiques, du papier au DVD, des jeux de rôles à ceux de l’écriture. Ce voyage permet à chacun de parler un anglais adapté à ses propres capacités, un anglais à sa mesure. 

COACHING ET MISES EN SITUATION

En fonction des besoins et demandes du stagiaire, Schwa peut organiser un suivi spécifique : face-à-face, vidéo training, échanges de mails, conversations téléphoniques... Ce coaching personnel prend tout son sens en situations d’urgence (mise à niveau expresse) ou d’importance (missions et négociations de haut niveau).